Quantcast

Faire un tirage de Tarot pour son fils ou sa fille

Votre fils ou votre fille est dans une situation difficile et vous aimeriez tirer le tarot ou utiliser un oracle pour l'aider ou savoir ce qui l'attend ? De nombreux parents veulent faire appel à un voyant ou faire de la divination par eux-même. Mais attention, car pour obtenir des réponses réellement utiles, il y a un certain nombre de précautions à prendre et que je vais détailler dans cet article.

Les règles à retenir pour tirer les cartes à son fils ou à sa fille sont : de ne pas faire cela via un site en ligne, de prendre du recul sur son propre positionnement en tant que parent, d'éviter les questions binaires (oui/non), de respecter la vie privée de votre enfant. Je développe ces différents points dans les différentes parties de cet article, avec à la fin une méthodologie à suivre pour tirer les cartes pour un membre de votre famille.

Fuir les tirages en ligne

De nombreux sites proposent des tirages gratuits en ligne pour autrui et donc potentiellement pour les enfants. Sauf que ces "tirages en ligne" sont un simple algorithme informatique qui génère des nombres aléatoires pour déterminer les cartes à afficher. Il suffit de rafraîchir la page pour avoir tout et son contraire...

Il ne peut y avoir aucune question posée, aucune influence énergétique quelle qu'elle soit. Les interprétations sont suffisamment vagues et passe-partout pour activer l'effet puit en psychologie. Vous vous sentirez forcément concerné(e) si on vous annonce "une réussite" ou "une rencontre amoureuse", qui peuvent être des choses très différentes...

Je vous invite donc à consulter un vrai voyant ou bien vous initier vous-même au tarot de Marseille pour faire de vrais tirages qui vous donneront de vraies informations.

Prendre du recul émotionnel

Comme les tirages pour soi-même, il est très important de faire un maximum abstraction de vos propres espérances et de vos émotions. Car après tout, votre enfant, c'est la chair de votre chair, il est normal que sa réussite ou ses difficultés vous touche plus que n'importe qui.

Mais la voyance ce n'est pas un moyen de se rassurer et de fuir la réalité. Lorsque vous vous asseyez pour tirer les cartes, vous devez accepter de faire face à tous les scénarios, qu'ils soient synonymes d'espoirs et de réjouissances, ou bien d'avertissements, de déception voir de tristesse.

Les cartes ne mentent jamais, mais il est facile de se mentir à soi-même lors de l'interprétation. Si vous voulez savoir si votre fille va être reçue après son concours, il est évident que tout votre esprit est concentré sur l'idée de la voir rayonnante devant les résultats. Mais vous devez pleinement accepter que les cartes vous disent que votre fille n'aura visiblement que peu de chances d'être reçue, ou alors qu'elle devra aller aux rattrapages.

Vous devez donc faire cet effort intellectuel et émotionnel de distanciation avec le sujet de votre question. Pour cela, je vous conseille vivement de faire deux tirages : un par vos soins et un par une autre personne. Si les deux sont identiques, alors vous pouvez lui accorder de la confiance, dans le cas contraire, surtout si cela vous touche personnellement, je vous conseille de fortement nuancer vos conclusions.

Eviter les questions par oui ou par non

De nombreuses personnes posent des questions très binaires : "mon fils va t-il trouver un travail ?", "ma fille va t-elle tomber enceinte ?", "mes enfants vont-ils trouver une famille d'accueil pour leur voyage ?".

Sauf que rien n'est tout blanc ou tout noir dans un évènement. Et une réponse brute peut parfois cacher des opportunités et une étape nécessaire dans un long processus de réussite ou d'échec. Par exemple, vouloir simplement savoir si un examen va être réussi ou non ne permet pas toujours d'obtenir une réponse nuancée comme : "non, mais..." ou "oui, mais...".

De la même manière, vouloir savoir si son fils ou sa fille va trouver un emploi n'est pas aussi pertinent que de savoir comment il aura son travail et surtout comment l'aider à en trouver un.

N'est-ce pas plus utile de trouver des opportunités d'actions dans le présent, plutôt que d'essayer d'anticiper à l'avance un résultat dont vous aurez de toute manière la réponse dans quelques jours ou semaines ?

Je vous conseille donc de faire un tirage demandant "Comment aider mon fils à réussir son permis de conduire" plutôt que "Mon fils va t-il avoir son permis ?". Car dans un cas, vous serez en mesure par exemple de lui ouvrir les yeux sur son assiduité limitée aux cours de code qu'il pense avoir les doigts dans le nez, ou bien cela vous alertera sur le nombre d'heures de conduite trop réduit pour son niveau réel.

Cela change complètement les choses : vous devenez acteur/actrice de la réussite ou du bonheur de votre enfant par les cartes et non plus simplement un observateur/une observatrice de son cheminement et d'évènements sur lesquels vous n'aurez aucune influence.

Chercher des conseils plus que des prédictions

En lien avec le point précédant, gardez à l'esprit que le tarot de Marseille est un livre de sagesse et de nombreux oracles comme celui de Gé, de la Triade ou le Beline, sont d'excellents outils d'évolution spirituelle.

A la base, le tarot de Marseille n'était pas conçu pour la divination. Les lames majeures et plus tard les mineures avaient comme rôle de représenter des archétypes, des concepts, des symboles, en vu d'être médités par le praticien (reportez-vous à la section sur la symbolique du tarot pour plus d'informations).

Ainsi, le tarot ou un oracle ne vous aidera jamais autant que si vous lui demandez des conseils et non pas de simplement tenter de prédire le futur.

Les cartes divinatoires sont d'excellents outils pour se poser des questions à soi-même. En plus de pouvoir aider indirectement vos enfants à travers vos questionnements, elles vous aideront aussi à revoir la relation que vous avez avec eux, par rapport à votre rôle de mère, de père, de frère, de sœur ou de grands-parents.

Respecter sa vie privée

Il est normal que vous vous inquiétez pour votre enfant et que vous ayez du mal à poser quelques questions au repas du dimanche, qu'il est beaucoup plus simple de demander aux cartes. Sauf que cela revient au même que d'espionner son compte Facebook ou son portable lorsqu'il prend sa douche.

Tout est une question d'éthique. Il me semble légitime de faire des tirages pour un de ses proches dans l'optique de l'aider à avancer, pour tenter de mieux comprendre, savoir par quel bout traiter un problème. Vous le faites dans une démarche d'aide, avec bienveillance.

Mais la ligne jaune peut être très vite franchie. Je connais des parents qui souhaitent savoir si leur fille ou leur fils sont homosexuels, s'ils se droguent, s'ils ont un copain/une copine, ou s'ils ont pour projet de quitter la maison familiale dans les mois à venir. Les cartes peuvent vous répondre, mais vous risquez de provoquer une suite d'évènements très négatifs.

Vous risquez de faire éclore une vérité et bousculer sa divulgation, alors que votre enfant n'est pas prêt à ainsi exposer une partie de sa vie intime. Si effectivement il a une attirance pour une personne du même sexe, c'est sans doute déjà difficile à accepter pour lui-même, alors imaginez qu'il soit obligé de sortir du placard sans s'y être préparé. En voulant rentrer dans la vie privée de vos enfants, dans leur vie amoureuse, vous pouvez aussi indirectement mettre un grain de sable dans la bonne marche des choses (risquer de "vendre la mèche" à un de ses amis sans faire exprès par exemple).

Il y a aussi une question de confiance. Si votre enfant sait que vous espionnez sa vie personnelle par les cartes, il risque de réagir d'une manière brutale. C'est d'autant plus pernicieux que le fait qu'il sache qu'il ne peut rien faire contre la divination l'incitera à prendre les mesures les plus radicales pour restaurer son intimité.

J'ai cité bien sûr des exemples "extrêmes" mais même des questions anodines peuvent finalement avoir une portée qui dépasse les limites que vous vous fixeriez d'habitude. Soyez donc très vigilant.

Comme pour les tirages de tarot pour autrui, je vous conseille de toujours recueillir leur consentement.

Les cartes peuvent-elles mentir à propos de vos enfants ?

La réponse est oui, mais indirectement. J'ai déjà pu observer des cas où des tirages sur plusieurs personnes étaient impossibles : l'interprétation était rude, peu probante, malgré plusieurs tentatives. Nous avons pu constater une sorte de "voile" sur les réponses, qui trouble les informations que l'on peut péniblement extraire. Cela peut donc arriver que vous ne puissiez pas tout savoir par les cartes.

Le cas le plus courant, c'est une relation négative entre un parent et son enfant. Si vous êtes en rupture avec votre fils ou votre fille, il se peut qu'il ferme ses énergies et que vous ayez du mal à faire un tirage le concernant.

Dans d'autres cas, c'est la pollution énergétique autour de votre enfant qui peut parasiter vos tirages. Cela peut être un brouillard mental du à sa propre confusion sur une question qui le taraude, une faible vitalité ou bien une dépression qui a tendance à rendre les tirages à la fois difficiles et peu lisibles.

Enfin, dans de très rares cas, certaines entités peuvent bloquer la lecture des énergies d'une personne. Des forces, entités ou défunts mal ou bien intentionnés. Certaines entités voudront protéger votre enfant d'une lecture de votre part, car cela pourrait compromettre un évènement ou une épreuve à venir dont il a besoin pour progresser. A l'inverse, certaines entités voudront éviter que vous puissiez percer à jour leur influence sur votre enfant. L'entité se manifeste généralement pendant le tirage. Si elle exprime clairement le fait que vous ne devez pas continuer le tirage, je vous conseille de ne pas ignorer son avertissement.

Je l'ai vécu moi-même, comme d'autres voyants, forcer les tirages pour avoir des réponses sans écouter son instinct qui nous hurle d'arrêter c'est le meilleur moyen d'avoir des problèmes. Et de risquer dans le même temps de bouleverser complètement le "destin" de votre enfant et voir se fermer pour lui des portes dont il a besoin.

Méthodologie pour faire un tirage à son fils ou à sa fille

  1. Commencez par vous questionner concernant votre recul sur la question : vous tiens t-elle trop à cœur ? N'est-elle pas plutôt à confier à une personne plus neutre ?
  2. Faites un tirage à la demande votre enfant ou bien demandez-lui son autorisation avant.
  3. Pratiquez dans une pièce calme, coupez les téléphones et "sacralisez" la séance. Ne faites jamais de tirage de carte sur un coin de table avec négligence. Tirer les cartes, c'est faire un rituel sacré, respectez vos cartes et les énergies que vous allez appeler.
  4. Méditez ou relaxez-vous avant pour vider votre mental des pensées parasites.
  5. Ne fixez pas la disposition et le nombre de cartes avant : suivez votre instinct.
  6. Interprétez votre tirage en prenant des notes.
  7. Prenez toujours une bonne nuit de sommeil avant de tirer des conclusions, en relisant le tirage le lendemain avec la tête froide.
  8. Si le résultat vous semble étrange, faites-le confirmer par un voyant ou une personne de confiance, sans lui mentionner le résultat que vous avez obtenu précédemment.

Pour la méthodologie générale, je vous conseille de lire mon article sur comment bien tirer les cartes divinatoires (pour le tarot et pour les oracles).

Pour savoir quel type de jeu de cartes choisir entre un tarot (de Marseille / Rider Waite) et un oracle (Gé, Beline ou de la triade), je vous invite à lire mon article sur les différences entre les tarots et les oracles


Si vous souhaitez faire appel à un médium ou une cartomancienne de confiance, nous avons sélectionné une liste restreinte de professionnels compétents sur mon autre site dédié à l'ésotérisme en général :

Annuaire de voyants

Articles autour de ce sujet