La différence entre un voyant amateur et un voyant professionnel

Dans cet article, je vais vous expliquer comment devenir cartomancienne, que vous ayez un don médiumnique ou pas. Je vais également m’attarder sur ce qui fait la différence entre un voyant amateur et un voyant professionnel.

La voyance a toujours été entourée de mystère. La cartomancie fascine et tirer les cartes peut en tenter plus d’un. Mais on peut croire qu’être voyant est un don réservé à certains privilégiés : en réalité c’est – presque – faux.

Avant d’être brûlé en place public par les plus véhéments de la profession, une petite précision : je n’aborde ici que la voyance appliquée à la cartomancie, je n’évoquerai pas la voyance pure (sans support) ou d’autres outils similaires qui nécessitent des facilités différentes.

La cartomancie est accessible à tous…

Tirer les cartes avec un Tarot de Marseille ou un Oracle ne nécessite aucun don particulier, n’importe qui peut le faire. Lorsque vous brasserez les cartes entre elles, que vous les choisirez vous-même ou les ferez sélectionner par le consultant, sachez que le tirage à venir est déjà prédéterminé. Sans rentrer dans des détails plus ésotériques, retenez simplement qu’il ne peut y avoir qu’une seule combinaison de carte à un instant donné. En quelque sorte, l’Univers à déjà choisi pour vous.

…mais pas à tous les niveaux

De la même manière que n’importe qui est – en théorie – capable de jouer du piano, de peindre ou de construire une maison, tout le monde n’a pas les prédispositions de Mozart, Picasso ou votre bâtisseur local fort de 30 ans de métier.

Ce n’est pas grave : tout le monde n’a pas envie de faire des concerts et certains chanteurs amateurs seront comblés en chantant sous leur douche.

Ainsi, si votre intérêt pour le Tarot ou les Oracles est sincère et que vous êtes prêt à découvrir cet univers, vous pourrez sans trop de problèmes faire des séances de divination simples, pour vous-même et vos proches.

Don, capacité ou facilité ?

Dans le milieu ésotérique, on parle souvent de « don ». Si possible transmis de génération en génération (cela sonne mieux sur le CV). Je ne suis personnellement pas adepte du terme « don », car je crois que nous avons tous la capacité de ressentir les énergies, les interpréter, mais que notre existence nous pousse à développer des capacités différentes en fonction de nos besoins. Voici un très bon site pour développer votre médiumnité.

Certaines personnes naissent également avec une facilité et une sensibilité adaptée à « faire parler » des dessins abstraits à la symbolique occulte. De la même manière qu’un littéraire ne prendra pas de cachet d’aspirine pour dévorer un auteur classique et sera peut-être dépassé par une équation mathématique un peu trop complexe.

“Chacun d’entre nous est un génie. Mais si vous jugez un poisson à sa capacité à grimper un arbre, il va croire toute sa vie qu’il est stupide.” – attribué à Albert Einstein.

Alejandro Jodorowski, célèbre tarologue, voyant, auteur de nombreux ouvrages que je vous recommande, notamment : La Voie du Tarot.

Les 5 ingrédients d’une voyance réussie

Tout le secret et la complexité de la cartomancie résident dans quatre choses :

  • La connaissance de la symbolique des cartes pour décoder un maximum d’informations.
  • La sensibilité et l’intuition du lecteur (qui s’acquièrent et se travaillent !).
  • La capacité à mettre en relation les cartes les unes avec les autres de manière cohérente en identifiant les « schémas ».
  • La bonne formulation de la question.
  • L’humilité et l’écoute (tant des cartes que du consultant).

Devenir voyant professionnel

Il est tout à fait possible pour quelqu’un ayant commencé la cartomancie il y a peu de tirer les cartes pour lui-même et ses proches, en s’aidant d’un livre. Il peut être nécessaire de suivre une formation de cartomancienne, il en existe beaucoup sur internet, mais regardez bien les avis avant d’en choisir une !

Toutefois, il est impensable de se prétendre voyant professionnel sans avoir une solide connaissance de son Art. Cela veut dire avoir pratiqué plusieurs années, tout en connaissant par coeur la symbolique des cartes. La personne qui vient consulter le voyant (ou le cartomancien) attend une réponse précise et fiable à ses questions.

En faisant un tirage, surtout avec une rétribution financière, vous devez être plus que jamais responsable. Une voyance faite « à l’arrache », en méconnaissant la symbolique des cartes, peut entraîner des erreurs pouvant affecter la vie de vos clients. Avec parfois des drames à la clé. Être cartomancien c’est être responsable de ce que l’on dit et de la portée de ses paroles.

Comment commencer son initiation

  • Acheter un livre sur le tarot, faire des tirages et apprendre à méditer afin de renforcer sa sensibilité, son intuition.
  • Suivre une formation sur le Tarot de Marseille, en ligne ou dans votre région.
  • Expérimenter le Tarot au quotidien, par ses propres moyens, à sa manière. La plus noble des voies, nécessitant toutefois une grande rigueur.

Apprendre le Tarot de Marseille

Le Tarot de Marseille est la référence en cartomancie. Pour devenir voyant professionnel, étudier le Tarot permet d’avoir un support de voyance très efficace. Notre site vous propose un guide pas à pas pour atteindre un niveau professionnel.


Demander une voyance à nos médiums

Articles autour de ce sujet