Quelles sont les différences entre le Tarot et les Oracles ?

Les tarots et les oracles sont tous des jeux de cartes divinatoires. Ils servent tous deux à l’introspection (travail sur soi), à analyser le présent ou prédire des évènements à venir. Ce sont des outils complets qui peuvent vous permettre d’arriver aux mêmes résultats, mais ils restent des différences dans la forme et inégaux entre eux quant à la symbolique. Alors, tarots ou oracles ?


Notre sélection d'Oracles


Notre sélection de Tarots

Résumé synthétique des différences

Tarots

Lame majeure du Bateleur dans le Tarot de Marseille

  • Une structure quasi identique quelque soit le tarot
  • Très riche au niveau symbolique
  • Moins facile à aborder pour un débutant…
  • …mais plus gratifiant !
  • Abondance de livres sur le sujet
  • Plutôt adapté aux questions complexes

L'illustration est la lame majeure du Bateleur dans le CBC Tarot de Marseille.

Oracles

Carte de l'accident dans l'Oracle de Belline

  • Chaque oracle a une identité graphique affirmée
  • La richesse symbolique varie beaucoup d’un jeu à l’autre
  • Livre explicatif livré avec le jeu (majorité des cas)
  • Manifestation de la symbolique d’un(e) auteur(e)
  • Plus intimiste
  • Plutôt adapté aux questions quotidiennes

Il s'agit de la carte de l'accident dans l'Oracle de Belline.

Structure et symbolique des jeux

Tarots

Ils se ressemblent tous sur le plan structurel…ou presque. Globalement vous trouverez toujours 78 cartes, réparties en 22 arcanes majeures et 56 arcanes mineures (avec Bâtons – Coupes – Épées et Deniers). À part quelques minces différences dans l’ordre de certaines lames – entre le Tarot de Marseille et le tarot Rider Waite notamment – la structure restera la même. Certains cartomanciens font le choix de tirer seulement les 22 lames majeures du Tarot de Marseille.

Oracles

Pour moi, un oracle est la manifestation symbolique/artistique d’un auteur sous forme d’un jeu de cartes divinatoire. C’est donc équivalent à une peinture ou à un livre, c’est une vue d’esprit et c’est le symbolisme de l’auteur qui structure l’oracle. Certains oracles comportent 30 cartes, d’autres beaucoup plus. Il n’y a pas de règles, autres que celles décrites par l’auteur. Un oracle est donc plus « intimiste » à mon goût, car on rentre plus dans la tête d’un auteur. À noter que certains oracles tendent à être similaires au tarot, en se basant sur un des symboles traditionnels (astrologie notamment) plus universels.

Conclusion

De par son caractère universel, apprendre le symbolisme du tarot permet d’utiliser différents tarots sans devoir tout réapprendre de zéro. Par contre, si certains tarots sont originaux par leurs illustrations, ils ont à mon goût une vocation moins artistique et plus utilitaire que l’oracle.

L’oracle est le pur produit de l’esprit d’un auteur : on l’aborde plus facilement, car il nous donne immédiatement les clés de compréhension. Par contre, on peut se sentir « à l’étroit » dans la symbolique de l’auteur, ce qui peut rendre certains oracles limités pour des questions complexes.

Livres et supports d’informations

Le tarot est un monument historique qui est ultra-documenté, même si sa compréhension est occulte, il faut s’y mettre pour en tirer le meilleur. Heureusement, il existe des centaines, voir des milliers d’ouvrages sur lui.

Livre sur l'interprétation du Tarot de Marseille
Voir sur Amazon

L’oracle comporte normalement un livre ou un livret de référence, généralement offert lors de l’achat. L’énorme avantage est d’avoir immédiatement toutes les informations en un support et pouvoir utiliser l’oracle sans vraiment « se plonger dedans ». Mais par contre, arrivera un moment où vous devrez dépasser la symbolique de l’auteur et vous trouverez peu d’ouvrages pour vous aider à approfondir.

À noter que des oracles connus comme l’Oracle de Gé ou l’Oracle de Belline se sont vus dédier de nombreux ouvrages.

Livre sur l'Oracle de Belline
Voir sur Amazon

Pour quel genre de question ?

Le tarot par sa symbolique plus ésotérique me semble très adapté aux questions complexes ou qui nécessitent une interprétation soignée. Il vous donnera beaucoup de pistes, d’indices et sera sans doute très bavard si vous prenez le temps de percer ses secrets. Je le trouve moins « instantané » pour des questions faciles et anodines.

L’oracle est plus facile à prendre en main et je trouve qu’il convient parfaitement aux questions du quotidien. Par contre, selon l’oracle utilisé, il peut être un peu limité pour des tirages importants parce que son interprétation sera trop dirigée par celle de l’auteur.

Attention : je ne dis pas que l’un et l’autre ne peuvent pas être utilisés autant pour des questions complexes et des questions faciles…cela reste mon opinion et celui des amis à qui j’ai posé la question ;)

Pourquoi pas les deux ?

J’ai personnellement essayé et approuvé les deux, pour des usages différents. Si j’ai besoin d’analyser une situation sous tous ses aspects, je préfère me tourner vers le tarot, plus riche et complet. Si je veux plutôt des conseils de vie au quotidien, l’oracle me convient mieux. Mais l’un et l’autre sont complémentaires et interchangeables.

Après, comme toujours, que vous dit votre instinct ?


Demander une voyance à nos médiums

Articles autour de ce sujet